Quelques réflexions à partager …

Publié le par Sylvie

  • Seul et connecté à la fois ?

Il est important d’assumer le fait qu’on est toujours seul,

et de se réjouir du fait qu’on est toujours connecté.

Cela renvoie à la liberté responsable et à la solidarité à valeur ajoutée qui nous permettent de choisir nos liens.

Mon métier aide en face à se rendre plus lucide, plus acteur, plus responsable. Pour ce qui me concerne, ce sont 3 clés de sérénité que j’inscris sur un cap à la fois d’optimisme, et d’humilité pour d’avantage « faire avec ». Ce sont au total ces 5 clés qui ouvrent un bonheur interdépendant.

Car oui, il est important de se libérer pour choisir ses liens…

  • Nouveau pouvoir ?
  1. Le nouveau pouvoir consiste à savoir faire bouger l’autre d’où il est, avec ce dont peut disposer, pour le faire aller où l’on veut. Pour cela il faut réviser les manières d’attirer cet autre, de le stimuler, et de faire grandir par sa propre contribution.
  2. Nous sommes dans une époque qui permet véritablement de rebattre les cartes, et notamment, parce que les rôles que nous tenons commencent à prévaloir sur les statuts. C’est une source et une ressource en mouvement qui demande de bien s’ajuster à soi, aux autres et aux événements, et cela demande un travail constant sur soi.
  3. Hier, on fabriquait ce que l’on connaissait, on pouvait toucher les personnes avec lesquelles on interagissait. Aujourd’hui, Internet et la financiarisation ont renforcé la dématérialisation  des biens, et la dépersonnalisation des liens, mais si l’on considère qu’on se forge par ce que l’on fait, et par la manière dont on se relie, on comprend tout de suite qu’il s’agit d’un processus identitaire essentiel à ne jamais oublier sinon, nous serions peuplés de fantômes où l’Homme et le robot de seraient que des algorithmes…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article