Petite réflexion sur le travail…

Publié le par Sylvie

Le travail nous éprouve par les épreuves, et nous rend réels, plus encore, il nous révèle à nous-mêmes. C’est un peu le même processus que pour la photographie.

En suscitant notre place quelque part, il sollicite notre énergie pour nous mobiliser sur quelque chose et le faire avancer. Par cela, il nous fait nous-mêmes progresser.

Pensons, nous qui avons la chance de travailler et de progresser, à ceux qui, pour une raison ou une autre, passent à côté.

En sortant du réel, ils peuvent en perdre  la possibilité d’apporter leur valeur, comme aussi, leur empreinte. En perdant leur production à « faire », ils peuvent perdre cette valeur à ajouter à ce qui préexistait, c’est alors qu’ils peuvent perdre l’identité qui les anime.

Aidons autour de nous ceux qui ne trouvent pas leur place. Interrogeons-nous aussi sur la vocation première, (et presque biblique) du travail et par cela, repensons aux places que nous occupons pour occuper nos vies. Certains d’entre nous auront à promouvoir le travail, d’autres à le partager, d’autres encore à le protéger  ou que sais-je encore, mais le travail ne se résume sûrement pas à un poste, il est présent dans le rôle que chacun peut tenir pour préserver notre interdépendance, réseau de vie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article